Apprendre la propreté à un chiot

Vous venez d’acquérir un adorable chiot et vous n’en revenez pas à quel point vous l’aimez déjà. Vous n’arrivez pas à le lâcher et son regard vous attendrit comme pas possible. C’est très mignon, mais il y a une chose à laquelle vous devez pensez en urgence. Vous devez apprendre la propreté à votre chiot. Ce n’est pas toujours facile, car votre animal a quitté soudainement son ancien milieu et sa mère et il sent désorienté. Cet apprentissage doit être ferme, mais tendre et indulgent. Votre chiot doit le vivre comme une manifestation d’amour.

La propreté du chiot, c’est quoi au juste ?

La notion de propreté n’est pas la même pour vous et pour votre chiot. Votre chien entend par propreté : ne pas faire ses besoins là où il mange ni là où il dort. C’est ce que sa mère lui a appris. Au-delà de deux mois, le chiot a déjà appris à ne pas se soulager sur son lieu de couchage.

La propreté pour vous est : faire ses besoins en dehors de la maison. Mais cette étape, c’est la dernière. Votre chiot doit tout d’abord apprendre à faire ses besoins sur des journaux dans un coin bien spécifique. Ensuite, petit à petit, en grandissant il apprendra à sortir en dehors.

Les règles de la propreté des chiots

Pour commencer, essayez de nourrir votre chiot selon un rythme plus ou moins précis. Ne donnez jamais à manger à votre chiot lorsque vous êtes à table. Plus tard, donnez-lui à manger dans sa propre gamelle, dans un endroit que vous auriez défini comme zone de nourriture. 25 minutes plus tard, retirez la gamelle (même si elle n’est pas vide) et faites de même pour les autres repas. Laissez-lui de l’eau disponible à longueur de journée. En général, le chiot fait ses besoins après avoir mangé. Gardez un œil sur lui une fois qu’il a fini de manger et sortez-le à temps.

Un autre point très important dans l’apprentissage de la propreté à votre chiot : la définition des différents espaces de vie.

Vous devez prévoir une zone de couchage, une zone de nourriture et une aire de jeu. Les chiens aiment que chaque activité occupe son propre espace. C’est ainsi que vous allez prévoir un endroit de soulagement à l’intérieur de la maison au début. Apprenez à votre chiot de se soulager sur des journaux dans la salle de bain au début. Bougez les journaux petit à petit jusqu’à la porte de l’entrée, pour lui apprendre à sortir en dehors.

Durant la journée, un chiot ne peut pas se retenir plus d’une heure ou deux heures. La nuit, l’intervalle s’allonge à 3 ou 4 heures. Ce n’est qu’à partir de l’âge de 6 mois que le chien commence à se retenir pour de plus longues périodes. Si vous avez la possibilité de sortir votre chiot après lui avoir donné à manger, après voir joué avec lui ou à son réveil de la sieste, ça vous aidera énormément à lui apprendre la propreté.

Si vous devez sortir de la maison pendant des heures, vous devez utiliser l’astuce des journaux. Délimitez une zone éloignée et étalez les journaux dessus. Quand vous êtes à la maison, apprenez à votre chiot de se soulager là- bas et il s’y habituera.

Pour finir, vous devez comprendre qu’il y aura forcément de petits accidents. Si jamais vous surprenez votre chien en train de faire ses besoins là où il ne le faut pas, ne le frappez surtout pas et ne lui mettez pas le nez dedans. Il ne se sentira pas coupable et il n’apprendra pas ainsi. Essayez plutôt de deviner les signes qui montrent qu’il veut se soulager et emmenez-le à la zone prévue à cet effet. Apprendre la propreté à un chiot n’est pas une tâche facile, mais vous y arriverez.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*