Construire une bonne relation maître chien

Il a toujours été dit que le chien est le meilleur ami de l’homme. Ainsi, ce dernier est à la fois un compagnon et un maître, ce qui implique des responsabilités.

Au fil des années, une relation particulière se crée entre les deux protagonistes et il faut l’entretenir. Ci-dessous quelques conseils pour une bonne communication entre le maître et son chien.

Comment le chien est-il devenu le meilleur ami de l’homme ?

Des études ont démontré que le chien était déjà un animal de compagnie de l’homme il y a 12 000 ans. La raison est qu’il y a avait déjà une domestication entre 14 000 et 18 000 ans avant J.-C.

Les maîtres-chiens étaient des chasseurs-cueilleurs et l’animal les accompagnait à la chasse. En plus de ce rôle, il était aussi gardien de l’habitat et des troupeaux et était indispensable face aux rongeurs qui attaquaient les cultures.

Cet animal est considéré comme un descendant du loup et agit avec réflexion. Chaque race a son caractère, ses forces et ses faiblesses.

Leur nourriture, leur entretien et leur environnement diffèrent également. La classification en races par la FCI (Fédération Cynologique Internationale) a été réalisée en fonction de la forme et du caractère de chaque espèce et il faut en tenir compte avant d’en choisir un.

L’importance d’une bonne relation entre maître et chien

Entretenir une bonne relation est important, car cela peut mettre en exergue un échange sans conflit et sans crainte entre les deux espèces.

Pour y parvenir, il faut que l’homme comprenne son chien, connaisse tous les signaux qu’il saura faire comprendre et leur permettra ainsi de communiquer.

Les gestes, les postures et les intonations de la voix constituent des signes importants. Cela permet à l’animal de faire correspondre un mot et/ou un son à un mouvement.

C’est avec l’intonation que le chien saura saisir rapidement le message. Il faut que la prononciation soit claire et précise en lui donnant des consignes.

Une intonation plus gaie parviendra par exemple à le rendre comme tel, et cela peut aussi être utilisé en le félicitant, ce qui est important. En sifflant, en tapant la main ou en claquant la langue, il va également agir dans l’immédiat.

Quelques conseils pour construire une bonne relation

Une confiance réciproque garantit une confiance mutuelle et l’animal doit toujours compter sur son maître.

Ce dernier doit toujours préserver son titre maître-chien et devra, par exemple, lui donner de la nourriture saine et suffisante, lui accorder un lieu confortable et du temps pour se reposer.

Son panier ne doit pas être placé dans un lieu de passage et il faut le laisser s’amuser tout en tenant compte de sa sécurité.

Les chiots ne sont pas obéissants de nature, ils le deviennent en grandissant et ayant eu des cours de dressage de chiens.

C’est le rôle de son propriétaire de le faire, mais aussi des dresseurs, des éleveurs, des vétérinaires et des comportementalistes, le cas échéant.

Quand les messages en matière de compréhension et de respect sont transmis, l’obéissance sera acquise. Il faudra comprendre la signification des postures, comme le fait de se coucher qui évoque sa soumission.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*