Education du Jack Russell

Le Jack Russell ou Jack Russell Terrier, est une race de chien de terriers. Il porte le nom de son créateur, le pasteur anglais Jack Russe, qui voulait un petit toutou court sur pattes. Après plusieurs sélections entre diverses lignées canines, il a enfin obtenu ce qu’il voulait. Actuellement, il s’agit d’un animal de salon très populaire sa belle allure.

Description du Jack Russell

Le Jack Russell est un petit chien car un mâle mesure entre 28 et 35 cm au garrot, et une femelle de 25 à 33 cm avec un poids moyen compris entre 5 et 8 kg.

Son poil est lisse mais parfois un peu rêche, essentiellement blanche. Il se peut parfois qu’il ait quelques taches noires ou marron sur sa tête, son dos ou son arrière-train.

Ses oreilles tombent de part et d’autre de son crâne, mais peuvent être redressées au moindre bruit suspect.

Les ancêtres de cet animal tel que nous le connaissons aujourd’hui ont été utilisés pour la chasse car leur petite taille leur permet de pénétrer à l’intérieur des terriers de lièvre.

Même si peu de personnes l’emmènent à la chasse actuellement, il reste toujours une créature espiègle, vive, très joueuse et même assez turbulente. C’est aussi un très bon compagnon de jeu pour les enfants.

Il a un tempérament indépendant ce qui ne facilitera pas son éducation car il a des difficultés à se laisser dominer. Malgré le fait qu’il soit têtu, il fait quand même partie des bêtes les plus intelligentes parmi toutes les races canines.

La formation du Jack Russell

Eduquer un Jack Russell n’est pas chose aisée puisqu’il a gardé les caractères vifs et les instincts de chasse hérités de ses ancêtres. C’est pratique pour chasser les rats ou les souris ou les autres animaux indésirables.

En revanche, cela pose problème lorsqu’il s’agit de cohabiter avec un autre chien, surtout si ce dernier est d’une autre race. D’ailleurs, il n’est pas du genre à se laisser intimider par un animal plus grand et plus corpulent que lui. Son instruction doit donc lui apprendre quelle est sa place dans la hiérarchie instaurée par ses maîtres.

Mais quand il est bien éduqué, c’est un des compagnons idéals contre la solitude car il sait instaurer de la bonne humeur et de la gaité au sein d’un foyer. Sa vitalité lui permettra de passer des heures à jouer avec les enfants sans se fatiguer.

Les séances de formation doivent commencer dès l’âge de six semaines, pouvant s’étirer sur une plus longue durée. Le maitre doit donc se montrer patient et compréhensif envers son le toutou.

Les premières leçons d’éducation doivent permettre au chien d’apprendre les règles de base de la vie en famille. Il faut lui apprendre à s’assoir, à se coucher ou à s’habituer au « non » pour commencer.

Une fois qu’il les assimilera, les autres ordres seront plus faciles à être retenus, facilitant ainsi le dressage. Les exercices ne doivent pas durer plus de cinq minutes, sinon le molosse aura plus de mal à se concentrer.

Aucun Commentaire

Exprimez-vous

*