Le dressage du chien truffier


La truffe est un champignon très apprécié dans la haute gastronomie qui est considérée comme un produit de luxe, car elle est rare et chère. Pour en trouver, vous devrez faire appel à un chien truffier, et le dressage de celui-ci est assez long et délicat.

Qu’est-ce que la truffe ?

Tout d’abord, la truffe est un champignon comestible très recherché, qui pousse à même le sol, voire sous terre, à une profondeur de 1 à 15 cm. Son prix peut atteindre des sommes considérables : le kilo varie entre 250 et 900 €. La truffe est donc un produit de luxe.

Pour la cueillir, il suffit de se pencher, mais le plus difficile, c’est de la trouver ! Sa couleur noire ou brun foncé se confond avec le sol forestier, et il est d’autant plus dur de la trouver lorsqu’elle pousse sous terre.

Aussi est-il nécessaire de faire appel à un animal dont l’odorat est assez sensible pour détecter ce champignon. Les porcs, les cochons, et les chiens sont les animaux les plus doués.

Quel est le rapport avec un chien truffier ?

Un chien truffier est spécialement dressé pour chercher des truffes sur un périmètre bien déterminé. Son dressage doit commencer dès son plus jeune âge. Certains dresseurs frottent même un morceau de truffe contre les mamelles d’une femelle, pour que les chiots sachent associer l’odeur du champignon au lait de leur mère.

Une fois plus grand, il sera alors plus facile de les dresser pour la recherche de truffes. Les races les plus douées pour le cavage sont le caniche, le fox-terrier, le teckel, le berger allemand, le labrador, le bearded collie et le lagotto-romagnolo.

Mais il faut savoir que pratiquement tous les molosses peuvent devenir de bons truffiers, même un petit bâtard. Le plus important réside dans la méthode de dressage de ce chien.

Le dressage de ce chien particulier

L’odorat est l’organe le plus sensible chez le chien et pour en faire un bon truffier, les étapes de dressage doivent toutes solliciter cet organe. Dès 5 mois, vous pouvez l’emmener sur un terrain miné de truffes, pour le familiariser avec l’odeur du champignon.

Il ne faut pas oublier de lui donner une récompense à chaque fois qu’il en trouve un. D’habitude, un petit morceau de fromage ou de saucisse le satisfera parfaitement.

Une fois qu’il apprendra à trouver les truffes, il faut également lui apprendre à ne pas la manger, comme le font les porcs ou les cochons. C’est pour cette raison que ces animaux sont de moins en moins utilisés pour le cavage, même s’ils sont aussi intelligents que les chiens, voire plus.

Leur odorat est très développé, mais ils doivent être constamment surveillés à cause de leur gourmandise. Ce serait vraiment dommage d’avoir trouvé un champignon de 200 ou 250 g, pouvant coûter jusqu’à 150 €, mais mangé par l’animal qui l’a trouvé !

Aucun Commentaire

Exprimez-vous

*