Le dressage du chiot


Pour que le chien puisse accomplir son rôle, il faut qu’il obéisse à son maître. Le dressage du chiot n’est certainement pas facile mais avec les bonnes techniques on peut y arriver.

Pour un meilleur résultat, il est nécessaire d’essayer de connaître sa mentalité puis d’adapter le dressage à celui-ci.

Les tactiques pratiques pour réussir le dressage de votre chiot

La durée de vie d’un chien est environ 15 ans. En l’adoptant, il faut penser au long terme et bien le choisir car il sera un ami fidèle durant des années. Le chiot, connaissant son âge est encore dans une période où il a besoin de tendresse, de considération et d’affection.

Il semble se conduire comme un enfant qui attire souvent l’attention de ses parents. De ce fait, il a un instinct d’initiation, de familiarisation avec ses maîtres et son milieu.

Il est donc nécessaire de connaître les bases en suivant les règles appropriées tout en tenant en compte de son bas âge. Le principal est de le faire découvrir des endroits divers, des objets, les personnes et les bruits.

Une fois de retour à la maison, il faut lui apprendra la bonne hygiène et la propreté. Toutes les semaines, il faut essayer d’emmener ce petit être sortir dans au moins trois lieux différents. Ceci est utile pour qu’il apprenne à faire confiance en lui, et qu’il sache le chemin qui mène vers la maison.

C’est en donnant des ordres qu’on peut appréhender et commencer vraiment le dressage de chien. C’est depuis son jeune âge qu’il est possible de lui apprendre à s’assoir ou de rester sur place. Ainsi, il y a les ordres tels que « assis, couché, ou au pied ».

Il faut être patient, en répétant les exercices à plusieurs reprises le maître atteint ses objectifs. Mais il faut en même temps savoir dire non pour qu’il apprenne à obéir. L’ordre de ne pas bouger est aussi un point important pour que le chien soit bien dressé.

Connaître la mentalité du chiot et y adapter le dressage

Il est utile de connaître la mentalité du chiot pour comprendre son caractère et son comportement. Son maître peut aboutir à de bons résultats en comprenant ce point.

En sachant réellement de quoi le chien est capable, il peut savoir les méthodes qui sont à appliquer. Pour débuter, il faut donner un nom à son animal de compagnie pour qu’il puisse avoir son identité.

Et progressivement, son caractère pourra apparaître avec le temps.

La mentalité ressort progressivement et il faut avoir de la patience mais aussi une attention particulière aux gestes et aux habitudes cet animal de compagnie.

Pour mener à bien le dressage de chien, la solution adéquate est d’adapter la technique à sa mentalité. Se mettre à sa place et connaître son point de vue afin de viser les bonnes méthodes.

Mais aussi, il ne faut pas oublier les récompenses quand il a fait un progrès et des sanctions lorsqu’il s’agit de gestes considérés comme des bêtises.

C’est en prêtant une attention particulière qu’on peut entretenir une bonne relation et donc faire comprendre qui est le maître.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*