Obéissance canine: par où commencer?

La situation est la suivante: vous venez de recevoir votre beau petit chiot, il est tout mignon et vous commencez à jouer avec lui. Puis, tout d’un coup et sans raison apparente, il se met à faire pipi par terre. Et c’est là que vous vous rendez compte qu’il va falloir commencer à l’éduquer. Pourtant, et surtout si c’est la première fois que vous avez un chiot, vous êtes probablement perdu.

Mais par où commencer l’obéissance canine de votre chiot?

La toute première chose que vous devez faire, c’est aider votre chiot à repérer ses espaces. Il commencera à s’aventurer dans votre maison et dans votre jardin mais, s’il y a des endroits où il ne peut pas aller, il est temps de lui interdire ceux-ci directement. De même, vous devez clairement lui indiquer où se situe son lit et l’amener à son panier dès qu’il montre des signes de sommeil.

Si vous lui avez acheté quelques jouets, mettez-les également dans son panier. N’oubliez pas de rester très attentif et de lui interdire de monter dans les fauteuils.

Une fois que votre chien a repérer ses obstacles, il va falloir qu’il repère où il doit aller faire ses besoins. Et tant que vous ne lui montrez pas clairement, votre chiot ne peut pas le deviner!

Ainsi, si vous faites l’effort de lui apprendre d’aller faire ses besoins dans le jardin, pourquoi ne pas être encore plus précis et lui montrer un endroit spécifique dans celui-ci (ce sera beaucoup plus facile pour aller ramasser les crottes plus tard).

Vous devez constamment garder un oeil sur votre chiot et le sortir régulièrement pour qu’il aille faire ses besoins là où vous le désirez. Dès qu’il les fait là, caressez-le et donnez-lui une friandise. S’il les fait dans la maison, prenez le sur le fait et amenez le à l’endroit voulu, pour lui montrer que c’est là que vous désirez qu’il fasse ses besoins.

Après cela, les prochaines étapes de l’obéissance canine consistent principalement en une série d’ordres de base: assis, reviens, couché, … Commencez évidemment par les ordres les plus faciles, dans un endroit très calme, avant de progressivement passer à des ordres plus difficiles et dans des endroits plus bruyants.

Finalement, n’oubliez pas non plus que pour votre chien, il est important que vous fassiez du « drill », c’est à dire que vous répétiez, à intervals réguliers, les différentes commandes qu’il a déjà apprises, et ce afin qu’il ne les oublie pas…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*